Publicité

Logement : Smartrenting, le bon plan d’Arthur pour voyager l’esprit tranquille

Publicité

Arthur, étudiant en école de commerce à Bordeaux et passionné de voyages, raconte comment il a profité de l’offre Smartrenting afin de s’envoler à Prague pour effectuer un volontariat international.

Publicité

Logement : Smartrenting, le bon plan d’Arthur pour voyager l'esprit tranquille voyager tranquille Smartrenting pour Plan logement lesprit le dArthur Bon
// © Smartrenting

Arthur, jeune étudiant de 22 ans, a toujours aimé voyager. Même quand il intègre un cursus de marketing international dans une école de commerce bordelaise à la rentrée 2016, il a toujours la bougeotte. « Après la première année, tous les étudiants peuvent effectuer une année de césure en France ou à l’étranger. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi cette école », explique-t-il. Motivé, l’étudiant décroche un volontariat international en entreprise (VIE) de 6 mois à Prague – « un point de départ idéal pour voyager un peu partout dans l’est de l’Europe » –, au service marketing d’une grande entreprise tchèque.

Une mobilité plébiscitée

Arthur n’est pas le seul à avoir ces envies d’ailleurs : selon un sondage OpinionWay pour Smartrenting, plus de la moitié des étudiants ont un projet de mobilité long de 3 mois ou plus, que ce soit pour les études supérieures, pour un roadtrip ou encore un projet humanitaire. Et le succès ne devrait pas se démentir : l’espace européen finance chaque année toujours plus de bourses de mobilité en Europe via le programme Erasmus +.

Le logement, frein à la mobilité ?

Originaire du Pays basque, Arthur s’est installé à Bordeaux pour ses études. « J’ai emménagé il y a deux ans dans un petit studio en plein centre-ville pour ne pas manquer les soirées étudiantes. » S’il est attaché à son appartement, il sait aussi qu’un séjour à l’étranger peut être coûteux. « Entre les frais de logement et de voyage, les dépenses sur place, je ne voyais pas comment je pouvais me permettre de payer deux loyers. Et pour un départ de 6 mois, je n’imaginais pas résilier mon bail et devoir retrouver un nouvel appart’ en rentrant », se souvient le jeune homme, qui, comme 41 % des étudiants, estime que le logement est un frein à la mobilité.

Gestion de A à Z

« En discutant avec un camarade de promo, j’ai découvert Smartrenting, la seule agence immobilière qui paye tes loyers ! », dit Arthur en riant. Le concept est simple : Smartrenting s’occupe de gérer la sous-location de votre logement de A à Z, de la sélection des sous-locataires au check in/check out. « Sans compter que c’est Smartrenting qui s’est occupé tous les mois de me verser l’intégralité des loyers perçus, sans que je n’aie rien à faire. Quand on est loin, c’est un vrai plus », dit-il. Avant de découvrir Smartrenting, Arthur n’avait pas pensé à la sous-location. Comme 77 % des jeunes, l’étudiant pensait que la sous-location était illégale, alors qu’avec l’accord du propriétaire, il est tout à fait possible de sous-louer son appartement.

Facile et légal

Concrètement, Arthur s’est rendu sur le site de Smartrenting, a indiqué son adresse, et a répondu à quelques questions (période d’absence, montant du loyer, etc.). Après un premier contact son studio a été visité par les équipes de l’entreprise. « En sa qualité d’agence immobilière, Smartrenting m’a ensuite accompagné dans mes démarches vis-à-vis de mon bailleur. Et ça a marché ! Mon propriétaire a été rassuré et n’a soulevé aucune objection pour me délivrer une autorisation, raconte Arthur. Et quand mes parents ont compris que l’assurance du logement est également prise en charge par Smartrenting pendant toute la durée de mon absence, ils ont dit banco. »

Sous le signe de la sérénité

À la rentrée 2017, Arthur a pu s’envoler pour Prague. « Les clés ont été remises à ma sous-locataire par les équipes de Smartrenting, qui ont également effectué l’état des lieux. Je suis parti serein. » Une fois installé, le jeune homme a pu se consacrer uniquement à son VIE et à ses escapades dans les capitales européennes. « Tout est tellement pris en charge que j’ai presque oublié que j’avais un studio en France ! », dit-il en souriant. En rentrant 6 mois plus tard à Bordeaux, Arthur a récupéré ses objets personnels – ses précieux vinyles – stockés dans un lieu sécurisé, comme le propose Smartrenting.
« Une fois en France, j’étais content de retrouver mon appart’ tel que je l’avais laissé, et j’ai apprécié de ne pas avoir à me relancer dans des recherches de logement », assure-t-il. L’esprit tranquille, Arthur est déjà prêt à retenter l’expérience lors d’un prochain voyage !

Logement : Smartrenting, le bon plan d’Arthur pour voyager l'esprit tranquille voyager tranquille Smartrenting pour Plan logement lesprit le dArthur Bon   Logement : Smartrenting, le bon plan d’Arthur pour voyager l'esprit tranquille voyager tranquille Smartrenting pour Plan logement lesprit le dArthur Bon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.