Rufisque : Une école menacée par le Train express régional (TER)

Les parents d’élèves de l’école Momar Sène Wally craignent que le Train express régional (TER) mange l’établissement de leurs enfants.

Au lancement du projet, il leur a été promis la rénovation de l’école contre la cession d’une partie de celle-ci pour l’infrastructure.

Cette promesse est restée en l’état. Et pis, alertent les parents d’élèves, le TER est en train de rogner un peu plus l’école.

“Nous avons tenu une Assemblée générale pour informer les populations rufisquoises de la situation qui sévit dans cette école depuis deux années, a expliqué Abdoulaye Sané, président de l’Association des parents d’élèves (APE) au micro de Walf FM. Avec le projet Train express régional nous avons constaté depuis le mois de février qu’il y a un envahissement de l’école par ce projet. Et il y a quelques jours, ils sont encore venus pour dire qu’il vont prendre deux mètres et dans ces deux mètres il y a les toilettes de l’établissement et nous refusons catégoriquement.”

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.