La protection des enfants, une priorité absolue du ministère de l’Éducation nationale


La protection des enfants, une priorité absolue du ministère de l’Éducation nationale serigne mbaye thiam Protection enfants éducation

Le ministre de l’Éducation nationale poursuit ses activités dans le centre du pays. Après avoir visité jeudi, les écoles élémentaires Serigne Aliou Cissé de Kaolack et Ngouloul peul de Fatick, dans le cadre du programme «Lecture pour tous», Serigne Mbaye Thiam a lancé, ce vendredi à Kaffrine, le projet intitulé «Renforcement de l’appui à la protection des enfants dans l’éducation au Sénégal (Rape)». La cérémonie officielle s’est tenue en présence, notamment de l’ambassadeur du Canada au Sénégal, Lisa Filiatrault, de la directrice de Plan international Sénégal et de la représentante de l’Unicef au Sénégal.

Plus de 4 milliards pour 5 ans

Ce projet est doté d’une enveloppe de 4 milliards 600 millions de francs Cfa pour une durée de 5 ans (2017-2021). Il vise le renforcement de «la protection des enfants dans le système éducatif» et va permettre, entre autres, la construction et la réhabilitation de 243 ouvrages annexes (points d’eau, blocs d’hygiène, murs de clôture), la création de 530 espaces ‘ami des enfants’, 25 salles polyvalentes, 385 bancs maçonnés, la plantation de 1000 arbres et le terrassement de 25 cours d’établissement, à côté des activités immatérielles.

A en croire Serigne Mbaye Thiam, le projet va toucher 760 mille bénéficiaires dont 10 mille enfants déscolarisés. Des bénéficiaires âgés de 3 à 18 ans dans 1600 structures du préscolaire, de l’élémentaire et du moyen, et dans 100 daraas.

Le projet concerne huit régions : Matam, Sédhiou, Kaolack, Kaffrine, Kolda, Kédougou, Tambacounda et Ziguinchor. Et constitue ainsi «une importante contribution de la coopération canadienne» dans la mise en œuvre de la politique éducative définit par le Président Macky Sall, à travers le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet) qui vient d’être mis à jour pour la période 2018-2030.

A travers ses objectifs et ses résultats attendus, le ministre de l’Éducation nationale soutient que le projet est «parfaitement aligné» à ce programme sectoriel, qui pour objectif de développement n°4 : assurer «une amélioration sensible» des environnements physiques d’apprentissage des enfants et des jeunes par «la promotion et l’instauration d’espaces d’apprentissage sécurisés et protecteur sans violence ni aucune forme de maltraitance». Et d’assurer des activités de sensibilisation, de prévention et de protection des enfants.

Pour la région de Kaffrine, il s’agit de réaliser 32 ouvrages annexes, 2 espaces ‘ami des enfants’, 16 bancs maçonnés et 120 plantations d’arbres. En plus de ces ouvrages, le projet prévoit également des formations aux différents acteurs. Au total, 164 structures, allant du préscolaire au moyen, seront touchées, soit 79 973 filles et garçons âgés de 3 à 18 ans dans la région.

Kaffrine : «Promesses ont été réalisées»

Selon Serigne Mbaye Thiam, dans le secteur de l’éducation, 9 milliards 140 millions de francs Cfa ont été investis dans la région de Kaffrine, entre 2012 et 2018. Et cet argent a permis la construction de 662 salles de classe dans l’élémentaire et le moyen, 57 écoles élémentaires complètes, 6 collèges, 8 daraas modernes, 273 ouvrages annexes et la modernisation de 21 daraas existants. Sans compter également la construction d’un Centre régional de formation des personnels de l’éducation, d’un bloc scientifique et technologique, de l’Inspection d’académie régionale et de l’extension du lycée Babacar Cobar Ndao.

Ainsi, dira le ministre, «tout ce que le Président Macky Sall avait promis à la région de Kaffrine, dans le secteur de l’éducation lors du conseil des ministres délocalisés, a été réalisés. Et des réalisations ont été au-delà des engagements et des promesses».

En dehors de ces réalisations, le ministre de l’Éducation a annoncé que le chef de l’Etat a programmé, toujours pour la région de Kaffrine, un investissement de 5 milliards 761 millions de francs Cfa, dans le secteur de l’éducation, sur la période 2018-2022. Une enveloppe qui, pour lui, est déjà positionnée à travers différents projets comme le «Rape», qui vient d’être lancé, et le programme «abris provisoires», entre autres.

Serigne Mbaye Thiam a saisi l’occasion pour lancer «un appel appuyé» à l’ensemble des acteurs et des partenaires de l’éducation afin qu’ils aient partout au Sénégal, «une mobilisation de tous».


Like it? Share with your friends!

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format