La France veut uniquement les étudiants fortunés de Chine, de Russie et d’Inde… pas les Africains comme moi


La France veut uniquement les étudiants fortunés de Chine, de Russie et d'Inde... pas les Africains comme moi paiement france étudiant africains

Lundi midi pendant ma pause je lis la nouvelle dans Le Monde. Je commence à croire à une mauvaise blague. Puis en fait non, c’est bien confirmé par le twitter du premier ministre français. Ma tête est en ébullition. Je commence à faire le tour de tous les étudiants étrangers que je connais. Tout le monde est incrédule. Décider ça en plein milieu de novembre est le pire cadeau de Noël que l’on puisse nous faire. Le plus dur dans tout ça c’est que l’augmentation débutera dès l’année prochaine.

Aucune période “transitoire” pour nous laisser avaler la nouvelle. Le contenu est le plus injuste que je n’aie jamais vu; seuls les étudiants hors UE y seront assujettis. Comprenez, au mieux vous êtes plus riche que les Européens, au pire nous avons trouvé un moyen de diminuer la part de “certains” étudiants, principalement africains comme moi. Car il s’agit avant tout de cela. La stratégie des universités françaises est de se tourner avant tout vers les pays asiatiques (étudiants indiens, russes, chinois seront plus nombreux et devront l’être, dixit le premier ministre). Et comme je suis étranger et bien j’ai droit à un tarif spécial qui est 16 fois supérieur à ce que paie un Français. Dans le pays qui a mis l’égalité dans sa devise, j’avoue que j’ai du mal à avaler la pilule.

Comme je suis étranger et bien j’ai droit à un tarif spécial qui est 16 fois supérieur à ce que paie un Français.

La hausse ne concernera que les primo-arrivants apparemment. Qu’à cela ne tienne on est trop vigilant pour savoir que le vent peut très vite tourner. Quoi qu’il en soit le mal est fait. On a des amis, des frères, des sœurs, des cousins, qui voulaient poursuivre leurs études en France. Au mieux ils se tourneront vers les pays anglo-saxons, le critère de prix n’étant plus valable, au pire ils oublieront leur rêve d’études qualitatives à bas prix. Même si je ne paie que 260€ ma licence (CVEC comprise), j’estime recevoir une incroyable formation pour ce prix et je n’aurai pas à rougir à côté d’un étudiant anglais ou chinois. Mais pourquoi, moi l’étranger, je devrai payer plus alors que je n’aurai pas “plus” pendant ma formation que celui qui a payé peu juste parce qu’il est Européen? C’est profondément injuste.

Marine le Pen, ce n’est rien à côté
Je ne comprends toujours pas les justifications du premier ministre. Apparemment son problème est qu’il ne faut plus que la stratégie française soit fondée sur la quasi-gratuité. Traduction: c’est gratuit donc ils ne font rien pour obtenir de bonnes notes, la France devient un choix par défaut parce que c’est le pays le moins cher dans le peloton des pays occidentaux en matière de coût dans les universités.

Comprenez: payer plus cher = augmenter la qualité des études.

1. Ce n’est jamais forcément vrai. On vient d’ailleurs parce que l’on sait que le rapport qualité prix est le meilleur qui soit. J’ai plus l’impression que le gouvernement a cédé à un complexe d’infériorité qu’à une logique!

2. Comment est-ce possible d’augmenter la qualité des études alors que seuls les étrangers hors UE devront payer plus cher? Les étudiants étrangers deviennent ainsi les boucheurs de trou des lacunes budgétaires des universités françaises! On marche sur la tête!

Augmenter les frais de scolarité permettra aussi apparemment de faciliter les démarches administratives des étudiants étrangers. C’est complètement faux!

Pas plus loin qu’à Montpellier, il existe la COMUE LR (COMunnauté d’Universités et Établissements Languedoc-Roussillon) qui centralise toutes les demandes des étudiants et chercheurs internationaux surtout pour les démarches de séjour ou de logement. Le service marche toute l’année et uniquement pour les étudiants étrangers et sans faire payer autant aux étudiants étrangers!

Je vais corriger le premier ministre faussement délicat. Il aurait tout autant pu dire qu’il voulait maintenant sur le territoire français uniquement les étudiants fortunés de Chine, Russie et d’Inde.

L’autre argument est que le premier ministre trouve “injuste” qu’un étudiant étranger fortuné paie les mêmes frais de scolarité qu’un étudiant dont les parents travaillent et paient les impôts en France depuis des années.

1. Que veut-on dire par “fortuné”? Ou comment rester vague pour rejeter la faute sur l’étranger (à la longue je devrais être habitué mais toujours pas).

2. De tous les étudiants qui viennent en France combien sont fortunés? Compte tenu de la différence entre devises, le coût de la vie en France et les 3 ans de vie que je viens de passer ici, je ne crois pas qu’ils soient aussi nombreux que dans le fantasme de M. Philippe.

3. Trouvez-moi le nombre de Français qui pourraient se permettre de payer à leurs marmots 4000€ le master (job étudiant compris).

Je vais corriger le premier ministre faussement délicat. Il aurait tout autant pu dire qu’il voulait maintenant sur le territoire français uniquement les étudiants fortunés de Chine, Russie et d’Inde.

C’est l’argument le plus populiste que j’aie jamais entendu de ma vie. Même Marine Le Pen est gentille à côté. Les plus gros coups sont donnés par ceux que l’on n’attendait pas.

La belle arnaque est venue de l’annonce de bourses. C’est une belle illusion dans laquelle je ne tomberai pas. Moi l’étranger, je me retrouve à rappeler le principe d’égalité à des gens qui le placardent partout sur leurs murs.

Étant noir, on se fait un bon cercle d’amis, on s’habitue à ce que j’appelle pudiquement les “remarques”, on a “réussi” l’étape de l’obtention des visas qui est déjà un autre combat complètement arbitraire et aléatoire que je vous épargne. On a survécu à la campagne de 2017, les discriminations, mais ce coup-là fait franchement mal.

La belle arnaque comme d’habitude est venue de l’annonce de bourses. Mécaniquement, les demandes devraient augmenter. Les délais de traitement plus longs et les refus plus fréquents. De plus, après trois bonnes années, je connais la lenteur des administrations françaises. C’est une belle illusion dans laquelle je ne tomberai pas.

L’après stratégie Philippe
Il y a toujours un avant/après dans ce genre de stratégie. Je ne crois guère que cela va augmenter le nombre d’étudiants. Moi l’étranger, je me retrouve à rappeler le principe d’égalité à des gens qui le placardent partout sur leurs murs. Je me retrouve également à voir que presque tout le monde s’en fout de cette augmentation.

Je ne peux que me désoler de cette augmentation qui dépasse l’entendement. Mais, toujours, le vent tourne. Peut-être que demain l’augmentation des frais concernera les étudiants français et européens. À ce moment-là, on se rappellera que cela commence (toujours) par les étrangers.


Like it? Share with your friends!

Aicha Aidara

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format