L’UCAD accueille le centre d’excellence pour la santé et l’environnement


L’UCAD accueille le centre d’excellence pour la santé et l’environnement université ucad santé Environnement diop dakar cheikh anta

L’université Cheikh Anta Diop de Dakar a lancé officiellement le 11 janvier 2019 le Centre d’Excellence Africain AGIR pour l’Environnement et la Santé (CEA-AGIR). Créé dans le cadre du programme de Centres d’Excellence en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale de la Banque mondiale, il devrait bénéficier d’un financement de 6 millions de dollars sur quatre ans. Sa création s’appuie sur l’expérience de l’unité mixte internationale du CNRS « Environnement – Santé – Société » qui fédère depuis 2009 outre l’université Cheikh Anta Diop et le CNRS, l’université Gaston Berger de Saint-Louis, au Sénégal, l’université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako, au Mali, ainsi que le Centre national de la recherche scientifique et technologique du Burkina Faso.

Ces thèmes seront abordés par des études portant sur la pollution de l’air, la météorologie, la toxicologie. L’objectif est aussi de mesurer les impacts sur la vie des populations afin d’y apporter des réponses.

Le volet sanitaire est également concerné par ce projet. Les chercheurs approfondiront les recherches sur des maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies liées à l’eau et le paludisme.

Un aspect important du CEA-AGIR est la formation. Il implique plus de 20 masters dans les options environnementales et sanitaires avec des profils et des capacités différents. D’une part les recherches menées par le centre alimenteront ces formations.

La création du CEA-AGIR fait partie de la seconde vague du programme de Centres d’excellence africains financés par la Banque mondiale et l’Agence française de développement. Sur les 150 dossiers présentés par les 12 pays concernés, 44 ont été retenus : 18 concernent le renouvellement de centres créés en 2014, lors du premier appel à projet ; 26 correspondent à de nouveaux centres.

Le Sénégal possédait déjà deux de ces centres, qui sont renouvelés :

mathématiques, informatique et TIC (CEA-MITIC) à l’université Gaston Berger ;
santé de la mère et de l’enfant (CEA-SAMEF) à l’université Cheikh Anta Diop.

Il en comptera désormais deux autres, à l’université Chaikh Anta Diop :

environnement et santé (CEA-AGIR) ;
agriculture pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (CEA-AGRISAN).


Like it? Share with your friends!

Papis Cissé

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format