Sénégal : le gouvernement veut former 2000 jeunes dans les métiers du secteur des hydrocarbures


Sénégal : le gouvernement veut former 2000 jeunes dans les métiers du secteur des hydrocarbures senegal métier hydrocarbure Gouvernement formation

Le ministre sénégalais de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop (photo), a lancé le 5 novembre 2019, le projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes qui va aboutir à la formation de 2000 jeunes dans les métiers des hydrocarbures.

Prévu pour 5 ans, le projet concerne 5 régions du pays à savoir Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor. Pour l’instant, le ministère n’a pas encore révélé les conditions de formation mais on sait tout de même que les cursus vont former les ingénieurs et les techniciens.

Par cette initiative, le Sénégal veut anticiper sur les besoins de main-d’œuvre dus à l’exploitation pétrolière. En effet, le pays qui s’apprête dès 2021, à intensifier l’exploitation et la commercialisation de ses gisements de pétrole et de gaz, voit s’installer des entreprises étrangères sur son sol. Une opportunité qui entraînera une forte demande de compétences dans le secteur.

Malgré les formations déjà proposées à l’instar de celles de l’Institut national du pétrole et du gaz ouvert en 2018 par le gouvernement, l’offre locale peine à satisfaire la demande encore concentrée sur la phase des explorations. Cela oblige parfois les entreprises à chercher la ressource humaine dans les pays comme le Ghana ou encore le Congo. Et même, ces pays comme tous les autres exploitants des hydrocarbures en Afrique connaissent un déficit de compétence avec le profil d’ingénieur en tête des plus recherchés (55%), selon le rapport 2019 The Global Energy Talent Index.

Les pays les plus touchés par le déficit des compétences dans le secteur des hydrocarbures sont le Mozambique, le Kenya et l’Ouganda où des projets majeurs sont en cours. De plus, les réglementations qui contraignent les entreprises à embaucher au moins 80% des locaux dégradent davantage la situation.

Notons que le projet sénégalais sera financé à 90% par la Banque africaine de développement. Il prévoit également la construction et la réhabilitation de 3 centres de formation sur les métiers du pétrole et du gaz, les métiers de l’agro et les métiers du cuir et des peaux.


Like it? Share with your friends!

Seynabou Wade

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format