UCAD – Gestion du Coud : L’Armp épingle Cheikh Oumar Hann

L’Arpm a publié ce vendredi 29 novembre son rapport pour l’exercice 2017 sous le magistère de Cheikh Oumar Hann, avant l’installation de l’actuel directeur, Abdoulaye Sow, a pointé des dysfonctionnements. Lesquels, selon le rapport de l’organe de contrôle, portent sur un important écart dans l’attribution d’un marché.

Selon nos confrères d’Emedia, il s’agit d’un écart de 120 millions relevé entre la somme déclarée et celle réellement exécutée pour le marché de fourniture de matériels et mobilier de bureau, dans la gestion de Cheikh Oumar Hann, à l’époque directeur général du Coud (août 2014-avril 2019).
« Le montant estimé du marché dans le PPM (Plan de passation des marchés) était de 140 000 000 F or, le marché a été attribué pour 19 116 000 FCFA. Nous n’avons pas reçu d’explication par rapport à cet écart’’, écrit le cabinet KPMG qui a réalisé l’audit pour le compte de l’Armp. Entre autres anomalies, un dépassement est également noté dans les délais d’ouverture des plis, (11 jours contre 3), en violation de l’article 73, alinéa 2.a.3 du Cmp.

Pour rappel, Cheikh Oumar Hann a été déjà épinglé par le rapport de l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC).

vous pourriez aussi aimer
×