Covid 19 et fermeture des airs : une étudiante belge est toute seule à Dakar

A cause de la propagation du coronavirus, la suspension de lignes aériennes crée, tous azimuts, la panique au Sénégal. Qui suspend, ce mercredi, à minuit, et ce pour une durée d’un mois, toutes les lignes aériennes. Et Senedico s’est apitoyé du cas d’une jeune belge qui, contrairement aux autres passagers, n’a aucun moyen de retourner en Belgique. Et les frontières ferment, dans quelques heures. Détresse et amertume à Dakar.

L’étudiante en stage
Elisa Foeteler habite à Rogery dans la commune de Gouvy. Actuellement au Sénégal où elle est censée effectuer un stage de trois mois, elle est étudiante en troisième année à la Haute Ecole de la Province de Namur.

L’étudiante confinée
Désireuse de retourner en Belgique, elle subit de plein fouet, la fermeture des frontières. Sans moyens de subsistance, son ambassade, son école et la compagnie aérienne lui refusent le rapatriement, rapporte .btvluxe, visité mercredi par Senedico.

Le stress commence à monter
Que va-t-elle faire maintenant ? En attendant, elle a appelé au secours sur Facebook et prête une oreille attentive à la Belgique qui doit se décider de la rapatrier pour « sa sécurité ». Mais, elle sent que le stress commence à monter.

Une situation jugée inquiétante selon la jeune femme censée rentrer en Belgique le 2 mai prochain… Auprès de sa famille.

vous pourriez aussi aimer
×