Coronavirus : Bilan du monde face à la pandémie le jeudi 26 mars

Réunis ce jeudi en sommet, le G20 a décidé d’injecter 5 000 milliards de dollars dans l’économie mondiale et de faire « front commun » contre le coronavirus, maladie qui a tué près de 22 000 personnes dans le monde. En Europe, la situation sanitaire est critique et même dramatique dans certains pays comme l’Italie et l’Espagne. En France, le Covid-19 a tué 365 personnes en 24h, portant le bilan total à 1 696 morts.

France : le rapatriement des Français sera finalisé d’ici trois ou quatre jours
Les derniers Français toujours bloqués à l’étranger seront rapatriés d’ici trois ou quatre jours, selon le secrétaire d’État français aux Transports. Jean-Baptiste Djebbari estime qu’environ 10 000 à 15 000 personnes seront rapatriées chaque jour. En tout 130 000 ressortissants français sont toujours bloqués à l’étranger dans l’attente de leur rapatriement.

La France a par ailleurs effectué jeudi une évacuation inédite par TGV médicalisé de patients atteints du Covid-19, alors que l’épidémie galope toujours avec 365 morts dans les 24 dernières heures, portant le bilan total à 1 696 morts dans le pays.

L’Espagne, deuxième pays le plus endeuillé d’Europe
L’Espagne a franchi la barre des 4 000 décès. Avec 655 nouveaux décès en 24h, le bilan s’établit à 4 088 décès. 56 188 cas de contamination ont été confirmés, selon le ministère de la Santé. Le nombre de morts a quadruplé depuis vendredi, mais les autorités espèrent atteindre d’ici la fin de la semaine le pic de la pandémie et voir les chiffres redescendre bientôt.

Dans certains hôpitaux, comme celui de Mostoles près de Madrid, l’affluence de patients est telle que les personnels soignants doivent sélectionner les personnes qui seront admises en soins intensifs. Priorité est donnée aux patients plus jeunes et qui ont le moins d’antécédents.

Les hôpitaux londoniens font face à un « tsunami » de patients
À Londres, les hôpitaux publics sont confrontés à un « tsunami continu » de malades graves accompagné d’une proportion « sans précédent » de personnel souffrant, selon un responsable du système public de santé britannique. Les autorités ont recensé 115 décès en 24 heures. Le bilan total est désormais de 578 morts liés à la maladie et de 11 658 cas de contamination officiellement recensés.

La Suisse, 5e pays le plus touché d’Europe
La Suisse a dépassé le cap des 10 000 cas du nouveau coronavirus, a indiqué le gouvernement, qui entend détecter les attroupements de personnes dans l’espace public grâce aux téléphones portables. 161 personnes sont décédées des suites du Covid-19 et plus de 10 600 ont été testés positives, selon l’Office fédéral de la santé publique.

En Italie, la contagion ralentit
L’augmentation du nombre de cas en Italie, pays le plus durement touché au monde avec plus de 7 500 décès, semble ralentir, « mais il est encore trop tôt pour dire que la pandémie a atteint son apogée dans ce pays », a estimé Hans Kluge, le patron de la branche Europe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais malgré un ralentissement depuis trois jours de la contagion de coronavirus, l’angoisse demeure, le Nord redoutant que les chiffres officiels sous-estiment le bilan réel, et le Sud s’effraie d’une « explosion » de la pandémie.

Allemagne : 500 000 tests de dépistage par semaine
L’Allemagne a augmenté le nombre des dépistages du Covid-19 à 500 000 par semaine, cette détection précoce aidant en partie à maintenir le nombre des morts à un niveau relativement bas, a déclaré au cours d’une conférence de presse Christian Drosten, un virologue de l’hôpital de la Charité à Berlin.

L’Allemagne, pourtant fortement touchée par la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus avec actuellement officiellement 36 508 cas répertoriés, ne compte en revanche que 198 morts de la maladie.

Démission du ministre roumain de la Santé
Mis en cause pour sa gestion de la crise du coronavirus, le ministre roumain de la Santé Victor Costache, a démissionné jeudi alors que l’épidémie progresse dans le pays et touche notamment un nombre important de professionnels de santé.

Selon les médias, ce dernier aurait lui-même exigé le départ de son ministre alors que de nombreux médecins et infirmiers ont lancé un cri d’alarme ces derniers jours, fustigeant l’absence de matériel de protection pour ceux travaillant en première ligne.

Instauration d’une semaine chômée et suspension de tous les vols internationaux en Russie
Cette mesure de suspension prend effet ce jeudi à partir de 21h00 TU, à l’exception des avions affrétés pour rapatrier les citoyens russes bloqués à l’étranger. Samedi, la ville de Moscou ferme tous les restaurants et commerces non essentiels. Les plus de 65 ans et ceux qui souffrent de maladies chroniques ont interdiction depuis ce jeudi de sortir de chez eux. Le président russe Vladimir Poutine a défendu ces mesures drastiques arguant qu’elles pourraient permettre au pays de venir à bout du virus en moins de trois mois.

La Russie compte à ce jour 840 cas de contamination au coronavirus et deux décès.

Premier décès en Arménie
Le ministère arménien de la Santé a annoncé jeudi la mort d’une femme âgée de 72 ans, le premier décès lié à l’épidémie de coronavirus en Arménie, où 290 cas confirmés ont été recensés à ce jour.

L’Iran interdit les déplacements entre les villes
Pour tenter d’enrayer l’épidémie, Téhéran interdit à partir de jeudi les déplacements entre les villes iraniennes. De l’aveu du porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, la propagation du virus et le taux d’infection « ne cessent d’augmenter » et d’annoncer 157 décès supplémentaires portant le bilan officiel à 2 234 morts. L’Iran figure parmi les pays les plus durement touchés par l’épidémie du nouveau coronavirus au monde.

Irak : couvre-feu total prolongé de deux semaines. Prières collectives et rassemblements interdits

Bagdad a annoncé ce jeudi prolonger le couvre-feu total de deux semaines supplémentaires.
Le pays comptabilise 29 morts et près de 350 contaminés selon un dernier bilan qui pourrait être bien inférieur à la réalité, l’Irak n’ayant jusqu’ici effectué qu’environ 2 000 tests sur une population de 40 millions d’habitants.

Alors qu’un nouveau pèlerinage chiite est prévu le 8 avril, les plus hautes autorités chiites ont décidé d’interdire les prières collectives et les rassemblements.

Dix mille prisonniers libérés d’ici dix jours en Afghanistan

Pour éviter une propagation du nouveau coronavirus, Kaboul va libérer d’ici 10 jours jusqu’à 10 000 prisonniers. Selon un décret présidentiel la mesure concernera « les femmes, les enfants, les malades graves et les détenus de plus de 55 ans ».

Aux États-Unis, plus de 1 000 morts et le chômage explose
Les États-Unis, confrontés à une progression fulgurante du nombre de morts notamment à New York, sont sur le point de dépasser l’Italie en nombre de cas de nouveau coronavirus. Selon le comptage de l’université Johns Hopkins, les États-Unis comptaient jeudi matin 1 046 décès et 69 210 cas enregistrés, le pays devrait, à ce rythme, dépasser l’Italie très rapidement.

Selon le département du Travail, 3,3 millions de personnes ont fait une première demande d’allocations chômage au cours de la semaine du 15 au 21 mars, soit 3 millions de plus que la semaine précédente, du jamais vu.

Le précédent record remonte à octobre 1982, lorsque le bureau avait enregistré 695 000 nouvelles demandes.

La Chine se ferme aux étrangers et au trafic aérien
Pékin a décidé de « suspendre temporairement l’entrée des étrangers actuellement possesseurs de visas et permis de séjour en cours de validité », a indiqué le ministère des Affaires étrangères. La mesure entrera en vigueur samedi à 00H00 locales. Les diplomates et dignitaires sont exemptés de cette mesure.

Le Bureau national de l’aviation civile a annoncé une réduction drastique des vols internationaux au départ du pays ou à l’arrivée en raison du Covid-19. La mesure qui prend effet ce dimanche 29 mars autorisera une compagnie chinoise à effectuer un seul vol hebdomadaire depuis la Chine vers un pays tiers. La même mesure sera appliquée aux compagnies étrangères.

En Australie, un paquebot reçoit l’ordre de partir
Un navire de croisière à bord duquel se sont déclarés plusieurs cas de coronavirus s’est vu intimer l’ordre, jeudi, de quitter les eaux australiennes, quelques jours après une hausse du nombre des contaminations locales à terre à la suite du débarquement autorisé la semaine dernière des passagers d’un autre navire qui ont pu se promener librement dans Sydney.

L’« Artania », sur lequel sept des quelque 800 passagers ont été testés positifs, devait poursuivre son voyage vers l’Afrique du Sud mais reste ancré près du port australien de Fremantle. Ses passagers, pour la plupart des Allemands, devraient quitter l’Australie d’ici à samedi pour regagner leur pays à bord d’un avion spécialement affrété, ont affirmé ses responsables.

L’UE cherche une réponse commune
Les dirigeants européens tentent ce jeudi lors d’une visioconférence de trouver une réponse commune pour tirer l’économie du marasme provoqué par l’épidémie de Covid-19, mais leurs efforts sont entravés par leurs divisions.

G20 : « front uni » et 5 000 milliards de dollars
Les dirigeants des pays membres du G20 ont affirmé leur détermination à former un front uni contre le coronavirus, parlant de « priorité absolue » pour laquelle 4 550 milliards d’euros seront injectés pour tenter d’endiguer l’épidémie qui fait planer le spectre d’une récession. À l’issue d’un échange de 90 minutes en vidéoconférence, les chefs d’État et de gouvernement des 20 premières économies mondiales ont affirmé, dans un communiqué commun, leur détermination à rétablir la confiance, à préserver la stabilité financière et à relancer la croissance économique.

vous pourriez aussi aimer
×