Covid-19: L’Afrique du Sud enregistre ses premiers décès

L’Afrique du Sud a connu vendredi ses deux premiers décès dus au Covid-19, quelques heures après que le président Cyril Ramaphosa a déployé des troupes dans les rues pour superviser le début d’un difficile confinement de 21 jours.Le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, a annoncé vendredi que les deux patients venaient de la province du Cap occidental – l’un dans un hôpital public et l’autre dans un hôpital privé.

« Ce matin, nous réveillons les Sud-Africains avec une triste nouvelle, nous avons maintenant nos premiers décès dus au Covid-19 », a déclaré Mkhize.

Le ministre a également déclaré que le nombre de cas de coronavirus dans le pays avait dépassé la barre des 1.000 dans la nuit, faisant de l’Afrique du Sud le pays avec le plus grand nombre de ces cas sur le continent.

L’Afrique du Sud, déclarée « Zone de catastrophe nationale » la semaine dernière, a commencé jeudi son confinement national de trois semaines à minuit, dans un effort vigoureux pour enrayer la propagation du virus.

Vêtu d’une tenue de camouflage, le commandant en chef Ramaphosa est descendu dans la rue jeudi soir pour encourager les troupes, qui aident la police à renforcer le confinement, à donner confiance à la population – et à ne pas la laisser se sentir menacée par leur présence.

Le message de l’uniforme militaire du président était clair : l’Afrique du Sud est en guerre contre le Covid-19 et l’échec n’est pas une option.

L’Afrique du Sud a enregistré ses premiers cas de la pandémie en début mars après qu’un groupe de Sud-Africains rentrés chez eux après avoir passé leurs vacances en Italie ont montré des symptômes du virus.

vous pourriez aussi aimer
×