La réponse du professeur Didier Raoul à ses détracteurs

Si je suis amusé par la créativité des réseaux sociaux, notamment via des comptes parodiques et des détournements, je tiens à rappeler que je suis un homme poli : la vulgarité ne fait pas parmi de la panoplie de mes tweets.
Rendez-vous demain pour de nouvelles données épidémiques

vous pourriez aussi aimer
×