Les étudiants de la promo 2017-2018 de la faculté de Droit réclament leurs bourses d’accompagnement

Certes face à une loi injuste nul n’est tenu, mais face à un épiphénomène incroyablement puissant, nul n’est épargné.

Nous ne tarderons pas à nous lancer dans la lutte avec le droit que nous avons appris pour lutter contre cette pandémie à l’instar de nos camarades ingénieurs de l’ESP, mais chose impossible pour le moment.

En effet, ce virus est en train de ratisser large, nous en sommes conscients et nous prenons nos précautions en respectant les recommandations du ministère de la santé et de l’action sociale.

Toutefois, s’il y a quelqu’un qui ne respecte pas les recommandations du PR par rapport aux bourses, c’est évidemment le ministre de l’enseignement supérieur.

En effet, comme à l’accoutumée, chaque promotion sortante bénéfice d’une bourse d’accompagnement de 6 mois, mais cette année-ci, le ministre a refusé de payer.

Aujourd’hui nous en avons besoin plus que jamais!

Il n’ignore pas les conditions sociales des étudiants ainsi que l’apport social que constituent nos bourses d’accompagnement au sein de nos familles, à plus forte raison pendant ces moments de confinement.

Ainsi, nous exigeons de lui qu’il satisfasse cette revendication dans les plus brefs délais, sinon nous allons faire des sorties pour denoncer cette irresponsabilité.

Une pétition a été déja lancée pour l’octroi immédiat de nos bourses!!!

vous pourriez aussi aimer
×