Enseignement supérieur : Les vacataires interpellent l’Etat

Alors qu’ils se tapent le gros du travail dans les universités et écoles de formation supérieure, les formateurs de l’enseignement supérieur appelés vacataires sont laissés pour compte. Ils élèvent la voix pour exiger qu’on les prenne en compte dans ce contexte de pandémie.

Sinon des centaines de vacataires vont se retrouver sans salaire. Dans un communiqué, le collectif soutient que la pandémie du Coronavirus a obligé les autorités étatiques à prendre des mesures qui touchent le secteur de l’enseignement dans son ensemble avec l’interruption des vacations qui constituent leurs seules sources de revenus.

Le Collectif invite l’Etat et les universités à une réflexion d’urgence pour accompagner financièrement tous les vacataires dans les universités et écoles supérieures privées afin qu’ils puissent faire face aux exigences sociales. Par ailleurs, le collectif manifeste sa disponibilité à s’impliquer dans la lutte contre la pandémie.

vous pourriez aussi aimer
×