Les plans de Macky Sall pour sauver l’année scolaire

La pandémie du Covid-19 menace l’année académique en cours. Après plus d’un mois et 20 jours de suspension des cours (du 16 mars au 4 mai 2020) dans les établissements publics et privés du Sénégal, les élèves et étudiants pourraient probablement éprendre le chemin des écoles, lycées et universités le 04 mai prochain. Macky Sall ne veut nullement entendre parler d’une « année blanche ».

Le Président tient à la validation de l’année scolaire qui, d’après lui, ne doit en aucun cas être perdu. C’est la forte recommandation qu’il a donnée aux différentes ministères en charge de l’enseignement, hier en Conseil des ministres. Macky Sall a dessiné tous les schémas visant à sauver l’année académique en cours. Quel qu’en soit le prix. Le chef de l’Etat a même indiqué aux ministres de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ainsi qu’au ministère de la Formation professionnelle, la voie à suivre pour sauver l’année scolaire 2019-2020. Le Président Macky Sall a demandé à Mamadou Talla et Cheikh Oumar Hann de mener des concertations urgentes avec les partenaires sociaux en vue d’évaluer l’impact global du Covid-19 sur le secteur éducatif. Il a également demandé aux ministres d’élaborer une feuille de route pour la poursuite des enseignements de même qu’un agenda des évaluations, examens et concours, tout en tenant compte aussi de l’impact sur les établissement d’enseignements privés.

vous pourriez aussi aimer
×