PR SEYDI : “Il faut sauver Dakar”

Avec un nouveau cas enregistré hier jeudi, à Yeumbeul, Dakar, la capitale sénégalaise, a franchi la barre des 200 cas, dont 17 issus de la transmission communautaire.

Professeur Moussa Seydi, le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann est sans appel : « Sauver Dakar ».

Hier, après 8 contaminations, Dakar affichait, en effet, 215 cas, signale Libération. Au décompte, tous les districts sont tombés.

Avec 3 nouveaux cas répertoriés dans les 7 revenus positifs ce jour, celui de Dakar Sud en est à 57 au total, aujourd’hui. Pire, Dakar-Ouest en est à 62.

Les autres cas, 5, concernent Touba (3 pour un total de 30 cas), et 2 (issus de la transmission communautaire) à Ziguinchor.

Pour éviter le pire, le port obligatoire du masque est devenu impératif, selon le Professeur Seydi. Dans un entretien accordé au même journal, l’expert était même favorable à un confinement partiel.

Faisant écho à cette recommandation, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a ainsi sonné l’alerte : « Chacun et chacune d’entre nous est à présent menacé par l’accroissement des cas communautaires ».

vous pourriez aussi aimer
×