Madagascar: Un remède préventif et curatif contre le Covid-19 disponible

Le Madagascar va lancer, ce lundi 20 avril 2020, un remède traditionnel amélioré préventif et curatif au coronavirus. D’après le chef d’Etat, Andry Rajoelina, ce remède est composé d’Artemisia et de plantes médicinales malgaches. Il est mis au point suite aux recherches scientifiques de l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA). Les premiers tests sur les patients ont été concluants.
« J’annonce officiellement que les essais [cliniques sur les patients] ont été une réussite », a affirmé le chef d’État malgache dans son discours du dimanche.

D’après le premier citoyen de la Grande Ile, ce remède a la capacité de réduire les effets du virus. Dénommé « Covid Organics », il se présente sous forme de tisane. Sa production sera également lancée ce jour.

« Cette plante est déjà utilisée dans la lutte contre la malaria et la fièvre. Le professeur Albert Rakoto Ratsimamanga, fondateur de l’IMRA, a été le premier à l’étudier sur le territoire en 1975 », a indiqué le chef président malgache.

Si ce remède préventif et curatif contre le Covid-19 est conçu à base de Ia plante médicinale Artemisia, Andry Rajoelina soutient que des laboratoires et cliniques venant notamment des États-Unis et de la Chine ont collaboré et collaborent avec la Grande île dans le processus de fabrication de ce médicament.

Le 8 avril dernier, le chef d’Etat malgache annonçait, dans un tweet, qu’un traitement contre le coronavirus conçu par les chercheurs de son pays était en phase d’expérimentation.


« Les patients atteints par le Covid-19 consentants pourront en bénéficier. L’exportation de ce médicament et des plantes médicinales qui le composent est interdite », avait – il précisé.

Dans la foulée, Andry Rajoelina a annoncé le déconfinement progressif. Il s’accompagne notamment de la décision du maintien de l’interdiction de circulation au départ des villes d’Antananarivo, Toamasina et Fianarantsoa ; de l’interdiction d’organisation d’événements culturels et sportifs, et de rassemblements de plus de 50 personnes.

Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les espaces publics, les établissements scolaires, et les lieux de travail dès ce lundi 20 avril 2020 à 04h00. Une distribution de masques est prévue jusqu’au 26 avril prochain.


« Tout contrevenant sera condamné à une peine de travaux d’intérêt général à compter du lundi 27 avril 2020 », a averti Andry Rajoelina.

Selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la Santé, le Madagascar compte, au 19 avril 2020, un effectif total de 120 cas testés positifs au COVID-19 parmi lesquels aucun décès.

vous pourriez aussi aimer
×