Les étudiants ne sont pas prêts pour l’enseignement à distance

Le président de l’amicale de la Faculté de Droit de l’Ucad n’est pas d’accord avec la manière de faire des autorités en ce qui concerne l’enseignement à distance. Abdoulaye Cissé, qui intervenait ce mercredi, révèle que leur bureau n’était même pas informé.

Par ailleurs, après discussion avec le médiateur, le représentant des étudiants a fait savoir qu’ils ont initié une enquête auprès de 1653 étudiants en une semaine. « Les 1397 soit 84% pensent que, dans l’avenir, l’enseignement à distance peut servir mais actuellement ça ne doit même pas constituer un débat avec la précarité des étudiants. Ces derniers ne peuvent pas avoir une connexion suffisante. Avec un taux de pénétration d’internet de 74%, un taux d’électrification rural de 43% et 98% parmi eux se connectent avec des téléphones portables. Ce sera très difficile de faire, dans ces conditions là, des cours à distance », a laissé entendre Abdoulaye Cissé.

Un document envoyé au ministre
« C’est pourquoi », ajoute-t-il, « la faculté de Droit a fait une réflexion sous format de document de 06 pages (une décision motivé) et l’a envoyé au Recteur, au Doyen et le ministre de l’Enseignement supérieur le recevra »

vous pourriez aussi aimer
×