Reprise des cours – Abdoulaye Ndoye : “Le gouvernement sera comptable des dégâts”

L’annonce de la reprise des enseignements pour les élèves en classe d’examen ne rassure pas le Secrétaire général du Syndicat autonome des Enseignants du Supérieur et le Cadre unitaire des enseignants du Sénégal (Cusems). Abdoulaye Ndoye craint le pire avec la pandémie du coronavirus qui prend une courbe ascendante.

“La courbe est ascendante et le pic n’est pas encore atteint. Il y a 19 décès, 1551 personnes sous traitement (les chiffres ont évolué depuis Ndlr) et les contaminations communautaires augmentent. Les gens sont inquiets. On ne comprend pas dans un tel contexte qu’on décide d’ouvrir les écoles.

Nous avons dit au ministre qu’en tout état de cause, le Cusem estime que le fait de sauver des vies prime sur le sauvetage de l’année scolaire. Mais qu’à cela ne tienne ! L’État a décidé d’ouvrir. L’essentiel, c’est que nous avons tiré la sonnette d’alarme. Mais en tout état de cause, le gouvernement sera comptable de tout ce qui adviendra», avertit Abdoulaye Ndoye dans les colonnes du quotidien “L’As”.

vous pourriez aussi aimer
×