Pr Moussa Seydi : “Il y a beaucoup de cas graves dans les maisons”

Le Chef du Service des Maladies infectieuses de l’hôpital Fann a déploré la stigmatisation dont les malades atteints de coronavirus sont victimes. Professeur Moussa Seydi a révélé que beaucoup de personnes atteintes de coronavirus dont des agents de santé, refusent de venir se faire soigner à l’hôpital.

«La stigmatisation est dangereuse pour la personne malade elle-même. Elle peut se faire consulter tardivement et ainsi risquer sa vie. Au moment où je vous parle, il y a beaucoup de cas graves qui sont à domicile et qui refusent de venir à l’hôpital du fait de la stigmatisation. Et parmi ces patients, il y a des personnes qui travaillent dans le secteur de la santé», a révélé Pr Seydi.

Pour l’infectiologue, “la stigmatisation constitue un danger parce que cela pourrait réduire en néant véritablement la lutte que nous sommes en train de mener”, regrette-t-il.

vous pourriez aussi aimer
×