Kenya – Coronavirus : déconfinement de deux clusters

Le président kényan Uhuru Kenyatta déconfine le quartier ouvrier de Nairobi et de la ville de Mombasa, mais prolonge le couvre-feu pour un mois supplémentaire afin d’enrayer la propagation du coronavirus.

Considérés comme des épicentres de l‘épidémie, le district d’Eastleigh de Nairobi et la vieille ville de Mombasa étaient fermés depuis le 6 mai.

De même, la circulation à l’entrée et à la sortie des comtés côtiers de Kwale et Kilifi, bloquée depuis le 6 avril, a été rouverte.

“Nous sommes pris entre deux droits, ceux qui veulent ouvrir ont raison et ceux qui sont opposés à l’ouverture ont également raison et ce choc de deux droits nous a placés dans les cornes du dilemme”, a déclaré le président Uhuru Kenyatta.

Mais aucune autre mesure de lutte contre le coronavirus n’a été levée. Le président, qui est également soucieux de relancer l‘économie, a déclaré que le pays n‘était pas prêt à faire face aux conséquences sanitaires d’un assouplissement des restrictions.

“Qu’en raison de l’augmentation des schémas d’infection, l’arrêt des mouvements à destination et en provenance de la zone métropolitaine de Nairobi, de Mombasa et de Mandera soit encore prolongé de 30 jours”, a ajouté M. Kenyatta.

Le Kenya a enregistré 2 600 cas de covid-19 et 83 décès.

vous pourriez aussi aimer
×