“l’Etat va perdre 526 milliards Fcfa en cas d’année blanche”

Mouhamadou Moustapha Diagne, porte-parole du ministre de l’Education nationale annonce une nouvelle reprise des classes au courant du mois de Juin. “Un comité travaille pour proposer une nouvelle date au président de la République”, dit-il. Il souligne que l’Etat perd 526 milliards Fcfa en cas d’année blanche ou invalide.

“Il n’est pas question d’une année blanche ou invalide”

Pour Mouhamadou Moustapha Diagne, il n’est pas question d’une année blanche ou invalide. Cela, dit-il, est une instruction du chef de l’Etat. Une année blanche est lourde de conséquences. Parce que chaque année, explique M. Diagne, c’est 400 000 enfants qui sont recrutés pour le CI.

En cas d’année blanche ou de redoublement général, où est-ce qu’on va mettre ces enfants. Ce serait très grave de les laisser à la maison. Il invite les parents à les accompagner pour une reprise des classes dans les meilleures conditions.

vous pourriez aussi aimer
×