Professeur Coumba Touré Kane : « L’OMS nous doit des preuves explication raisonnable »

Les observations de l’Oms sur les données reçues des différents pays victimes de Covid-19 ont démontré que les cas asymptomatiques sont peu contagieux. Une nouvelle donne qui remet en cause plusieurs paramètres dans le cadre de la lutte dans le monde entier.

Cependant les avis restent partagés. En effet, la virologue Professeur Coumba Kane Touré a coupé la poire en deux. « Ce que dit l’Oms peut être vrai d’une part et faux d’autre part » dit-elle.

La contamination dépend de plusieurs facteurs. C’est pourquoi ce que dit l’organisation mondiale de la santé peut avoir tout faux. La contamination dit-elle dépend de la virulence de la souche, de la charge virale de la victime et de son immunité. « Beaucoup de personnes n’ont pas de signes réellement.

Elles sont asymptomatiques. Le fait qu’on ait beaucoup de cas est déjà une préoccupation. Il ne faut pas tirer de conclusion hâtive, IL faut tirer la chose au cas par cas parce que ce qui est valable pour certains peut ne pas l’être pour d’autres ».

vous pourriez aussi aimer
×