Covid-19 : pour la première fois Donald Trump porte un masque

Donald Trump est apparu pour la première fois avec un masque en public lors d’une visite dans un hôpital militaire. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le président refuse de se couvrir le visage comme le recommandent les autorités sanitaires. Cette fois, il semble avoir cédé à la pression de ses conseillers.

L’image est assez rare et inattendue. En visite dimanche dans un hôpital militaire près de Washington, le président américain est apparu avec un masque noir sur le visage. Jusque-là Donald Trump, qui minimise l’ampleur de l’épidémie, refusait catégoriquement de porter un masque, en réunion, en conférence, en meeting… Une attitude qui lui a valu de vives critiques.

A en croire les média américains, cela fait des semaines que les conseillers de la Maison Blanche supplient Donald Trump de montrer l’exemple en portant un masque en public, alors que le pays enregistre chaque jour des nombres record de contaminations.

Il y a encore dix jours, le président américain expliquait qu’il ne voyait pas l’utilité de porter un masque. Aujourd’hui, il a déclaré qu’étant dans un hôpital, en contact avec des vétérans dont certains sortent tout juste de chirurgie, il lui paraissait approprié de se couvrir le visage.

Aux États-Unis, le port du masque est devenu ces derniers mois un point de fracture entre deux Amériques. La grande majorité des supporters de Donald Trump refusent d’en porter et citent souvent l’exemple du président ainsi que la Constitution pour justifier leur choix.

La photo du jour constitue en tout cas une opération de communication pour la Maison-Blanche alors que le président est en baisse dans les sondages en raison de sa gestion de la crise sanitaire.

RFI

vous pourriez aussi aimer
×