Cheikh Oumar Anne : contre-dit par un étudiant de l’UVS

Cheikh Oumar Anne : «L’Uvs, l’Université virtuelle du Sénégal se positionne comme la deuxième Université du Sénégal, au vu de ses performances et ses résultats. Il suffit qu’on donne le budget approprié pour faire mieux. Car, les 7 milliards disponibles sont insuffisants pour les 35 000 qui y sont déjà», a déclaré à l’émission grand jury de la Rfm,

Il est bien évident d’avoir de bonnes notes vu que la quasi totalité des élèves ont eu un parcours de génie avant d’atterrir à l’UVS.

Monsieur Hanne avez-vous évalué le nombre d’abandons chaque année ?

Rien ne va à l’UVS, certaines filières devraient se faire en présentiel au lieu de faire des cours théoriques.

Faire les examens normalement c’est un problème. car depuis des mois certains étudiant de la promotion 5 ne savant même pas s’ils vont faire l’examen en 2020 hors leurs camarades de la même promotion à l’UCAD sont déjà en vacance pendant qu’eux peinent à terminer les semestre 5.

De vrais problèmes d’organisation.
L’UVS casse notre rythme jusqu’à présent y a des étudiants qui n’ont toujours pas fait leur examen et pourtant certaines filières de certaines promo ont déjà bouclé leurs examens comme si cela ne suffisait pas l’UVS ose entamer d’autre promo pour faire leur évaluation.

Organisation zéro.
Si on est toujours là c’est parce qu’on est obligé (gnak pékhé) tout en espérant qu’un jour on trouvera quelque chose de mieux.

Etudiant en IDA promo 5

vous pourriez aussi aimer
×