Signature de convention entre la RTS et l’UVS

L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et la Radiodiffusion Télévision sénégalaise (RTS) ont procédé, le lundi 24 novembre 2020, à la signature d’une convention de partenariat qui, nourrit de grands espoirs et beaucoup d’enthousiasme pour les acteurs des deux parties.

La salle « les Baobabs » de l’hôtel Terrou-bi a abrité la cérémonie, organisée pour marquer cette collaboration naissante entre les deux structures à caractère public, qui porte sur quatre (4) volets à savoir : formation et recherche ; chaînes thématique (Canal Education et Canal Santé); communication, co-production et sponsoring ; accompagnement des étudiants en logistiques et échanges techniques.

« Plus qu’une cérémonie, cette rencontre est une séance de travail qui marque le début de la collaboration entre l’UVS et la RTS », a déclaré le Dr Nafissatou DIOUF, Directrice de la cellule communication, relations publiques et numérique de la RTS et par ailleurs enseignante chercheure à l’UVS.

L’évènement a enregistré la présence du Pr Moussa LO, Coordonnateur de l’UVS et de Monsieur Racine TALLA, Directeur général de la RTS, tous deux accompagnés de leurs collaborateurs respectifs.
C’est sur une projection du film institutionnel de l’UVS qui présente l’université et les opportunités qu’elle offre à travers le numérique qu’a démarré la session.

S’en est suivie la prise de parole de M. TALLA qui n’a pas manqué de magnifier les axes pris en charge par ce partenariat prometteur pour les deux parties, ainsi que les grands projets à mettre en œuvre, notamment la création d’une académie de l’audiovisuel et le renforcement de capacité du personnel de la RTS dans le domaine du numérique.
« Cette convention vient à son heure, au moment où l’Etat du Sénégal, à travers le Ministère de l’Education nationale (MEN) et la RTS, a mis en place une chaîne télévisée éducative dénommée Canal Education qui s’est beaucoup illustrée durant la pandémie », a ajouté le DG de la RTS avant de rappeler le concours à forte valeur ajoutée des équipes de l’UVS dans la réalisation de ce projet. Il a clos son intervention en saluant l’expertise de l’UVS sur laquelle il dit compter énormément pour la mise en place d’une chaîne thématique et d’une académie de l’audiovisuel qui permettront de développer des formations et des curricula à l’attention d’apprenants issus de toute l’Afrique.

Lors de son allocution, le Coordonnateur de l’UVS a réitéré sa disponibilité effective et celle de ses collaborateurs à accompagner la RTS dans son processus de digitalisation de ses programmes et contenus. Il a par la suite félicité le comité qui a travaillé à l’élaboration de la convention qui, dit-il, vient concrétiser les ambitieux projets et idées issus des séances de travail préalables tenues entre les parties.
Le Pr Moussa LO a également évoqué les possibilités d’insertion professionnelle offertes par la RTS à travers ce partenariat, au profit des étudiants inscrits dans les formations liées à la communication, au numérique et à l’audiovisuel.

M. Abdoulaye NIANG, Directeur de la télévision à la RTS a gratifié l’assistance d’un exposé sur « les défis et les opportunités du numérique pour les formations et apprentissages de l’audiovisuel ». Il a rappelé les atouts du numérique, qu’il considère comme un levier devenu incontournable pour la pédagogie. Il lance ainsi une invite aux étudiants et à tous les apprenants de manière générale, à s’approprier les données et les informations accessibles sur internet en tout lieu et à toute heure et à maîtriser ce mécanisme d’apprentissage en toute autonomie.
A la suite de son collègue, M. Boubou Daouda SALL, Directeur de la Cellule des Systèmes d’Information et de la Technologie a axé son intervention sur la diffusion en Haute Définition (HD) et l’expertise de la RTS exportée dans la sous-région. Avec des chiffres à l’appui, M. SALL nous apprend que la RTS est forte d’une expérience de 81 ans de radio et de 48 ans de télévision. Cette expérience est marquée, selon lui, par une évolution crescendo et une migration de l’analogique vers le numérique en passant par l’utilisation de murs d’images et d’environnements collaboratifs pour dynamiser les arrières plans des plateaux de journaux télévisés.

A leur tour, les acteurs de l’UVS en l’occurrence Dr Seydina Moussa NDIAYE et le Pr Abdou SENE, respectivement Directeur du Développement et de la Coopération (DDC) et Directeur du Pôle d’Innovation et d’Expertise pour le Développement (PIED) ont présenté leur institution, ses missions, ses domaines d’intervention et ses réalisations à travers des exposés hautement appréciés de l’assistance.

En effet, M. Ndiaye est revenu sur les actions de service à la communauté menées par l’UVS conformément aux missions qui lui sont assignées. Le titre de son exposé : « l’UVS, un partenaire de choix au service de la communauté » en dit long sur le contenu qui s’est articulé autour de quatre (4) points : les enjeux locaux ; le développement de l’entreprenariat ; l’insertion professionnelle et enfin le partenariat avec la RTS. Ce dernier point l’interpelle directement, en sa qualité de Directeur en charge du partenariat et de la coopération de l’UVS.
Le Pr Abdou SENE, quant à lui, a tenu à édifier le public sur la vision du Plan stratégique de développement « Horizon 2022 » de l’UVS qui est « de rendre les savoirs accessibles à tous et d’être source d’innovation pour un développement durable ». Cette vision s’inscrivant en droite ligne avec celle du PIED qu’il dirige depuis 2019, il n’a pas manqué de décliner les missions de ce pôle dont la valorisation de l’expertise des ressources de l’UVS reste la ligne directrice.

La signature de la convention et l’échange de parapheurs entre les deux responsables de structures constituent également des moments forts de cette cérémonie qui a pris fin sur un point de presse, une photo de famille en guise de souvenir et un cocktail.

Comme suite à la signature de convention, le Pr Moussa LÔ a été invité sur les plateaux des éditions de 19h et de 20h du journal télévisé de la RTS1 du mardi 24 novembre 2020 (lien à insérer dès réception). Un premier pas vers la concrétisation d’un partenariat aux perspectives intéressantes.

vous pourriez aussi aimer
×