2ème édition du Forum du numérique au Sénégal : l’UVS compte parmi les grands acteurs pour l’émergence du secteur

La seconde édition du Forum du numérique a rassemblé au Centre international de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio, les jeudi 26 et vendredi 27 novembre derniers, près d’une vingtaine d’exposants et plus de 50 intervenants, venus mettre en lumière la vision et l’expérience des opérateurs et experts sur les grands enjeux du numérique, notamment dans ce contexte de crise sanitaire.
Placée sous le thème : « Le Digital au service de la gestion de la pandémie et de la relance de l’économie», sous la présence du Président de la République du Sénégal, cette rencontre organisée conjointement par le Ministère de l’Économie Numérique et des Télécommunications et la Présidence de la République du Sénégal a été en outre marquée par la tenue de panels de haute facture et le décernement du Grand Prix du Président de la République pour l’Innovation Numérique, « Sunu Champion Digital », activités auxquelles l’Université virtuelle a été pleinement associée.

L’édition 2020 du Forum du Numérique était l’opportunité de confirmer le positionnement de l’Etat du Sénégal, à travers le déploiement de la Stratégie Sénégal Numérique 2016-2025 qui s’appuie sur les orientations du Plan Sénégal Emergent(PSE), comme levier essentiel au développement. Une vision dont l’importance s’est confortée dans ce contexte de pandémie et de ses multiples impacts, qui selon le Président de la République, a permis de montrer « … le meilleur du numérique… Il est au cœur des dynamiques qui catalysent les mutations ambivalentes du 21ème siècle… et s’est manifesté en soutenant la santé, l’éducation… ». Consacré dès le départ à l’entreprenariat avec le soutien des start-ups du numérique, cet événement prend désormais de plus en plus d’ampleur pour marquer les relations entre les experts évoluant dans l’écosystème numérique et les pouvoirs publics. Le forum de cette année appelait les participants à prendre l’initiative en faveur de l’innovation, de la découverte, du partage pour donner aux hommes et femmes les moyens de répondre aux besoins d’une société de plus en plus digitalisée et relever les défis auxquels ils font face.

L’UVS parmi les acteurs incontournables du numérique

Au milieu des grands noms du secteur tels que Sonatel, Free, Huawei ou encore l’ARTP, la présence de l’Université virtuelle du Sénégal a été particulièrement remarquée, au regard de sa contribution à la promotion de l’évènement en collaboration avec le MENT, à travers les nombreuses citations du Président de la République lors de son discours d’ouverture, et aussi à travers la tenue d’un stand de présentation de l’ensemble de ses solutions de formation à distance, qui n’a pas désempli au cours de ces deux (2) jours d’exposition. Un état de fait qui conforte son positionnement dans sa mission d’établissement de formation à distance, mais également tout l’intérêt porté par ses nombreux visiteurs, pour l’apprentissage en ligne quel que soit le lieu de résidence et compatible avec un agenda professionnel. Les demandes de renseignement ont été pléthoriques et les animateurs ont répondu aux besoins spécifiques des entreprises, des salariés ou des étudiants en quête d’un renforcement de compétences, d’une poursuite de cursus ou d’une nouvelle orientation professionnelle via la formation diplômante ou les offres de formation certifiante en programme court et intense qui viennent d’être ouvertes. L’enseignement numérique montre ainsi qu’il devient de plus en plus le parangon de l’éducation moderne, pour sa méthodologie souple et agile en phase avec la demande des apprenants.

L’UVS au panel des experts

Pour décrypter la révolution de la formation à distance au Sénégal, car c’est bien de cela qu’il s’agit, dans un continent où le contexte socio-économique ne plaide pas de facto en sa faveur, l’UVS a également été invité à animer un panel sur le sujet en s’appuyant sur son parcours et sur celui du Programme sénégalais pour l’Entreprenariat des Jeunes (PSEJ). Il s’agissait d’un retour d’expérience sur les pratiques des établissements d’enseignement à distance et de l’appropriation du numérique par leurs étudiants.

Modéré par le Professeur Moussa LO, Coordonnateur de l’UVS, il a été animé par le Professeur Aminata Sall DIALLO, Coordonnatrice du PSEJ, Dr Abdoul Alpha DIA, Directeur des Etudes, de la Recherche et de l’Innovation (DERI) à l’UVS, Dr Ferdinand KOUAME, Directeur des Affaires pédagogiques et éducatives à l’Université virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI) et de M. Maguette MBOW, Directeur général d’Ubuntu. Les diverses interventions ont abordé la question des nouveaux usages en termes d’e-learning, des solutions innovantes induites par les différents acteurs, et de ses nombreux défis pour une réponse durable.

SUNU CHAMPION DIGITAL

L’édition 2020 a en outre été marquée par la cérémonie de remise du “Grand prix du chef de l’Etat pour l’Innovation Numérique”, par le Président de la République, S.E.M Macky SALL. Le Jury composé d’Experts de haut niveau de l’Écosystème numérique, sous la présidence du Professeur Mary Teuw NIANE, ancien Ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), a attribué le prix du meilleur projet à M. Mouhamadou Lamine KEBE pour son projet en faveur de l’agriculture sénégalaise, « Tolbi», qui lui permet de remporter le chèque de vingt (20) millions de Francs CFA.

Les prix « Spéciale Femme digitale » et « Spécial jeune digital » récompensés chacun d’un chèque de dix (10) millions ont été remportés respectivement par Mme Isseu DIOP pour son projet « Mburu » en faveur de l’entrepreneuriat social et de la valorisation des céréales locales et Mme Awa NDIAYE
pour son projet « Njureel », pour l’aide médicale via une téléconsultation aux femmes enceintes.

Ces lauréats sélectionnés parmi près de 130 dossiers de candidature montrent l’importance du digital dans l’initiative entrepreneuriale des jeunes et permettront certainement d’accroître l’engouement des étudiants de l’UVS pour se lancer lors de la prochaine compétition. Cette dernière verra d’ailleurs, l’augmentation de la cagnotte du grand prix qui s’élèvera désormais à trente (30) millions de Francs CFA, comme annoncé par le Président de la République.

vous pourriez aussi aimer
×