Keur Mbaye Fall : Une étudiante filme une intervention de la Gendarmerie et se fait arrêter

Les scènes d’interpellation ou de défiance à l’endroit de la Gendarmerie et de la Police qui sont souvent filmées par des amateurs pour ensuite tourner en bourriques les forces de l’ordre à travers les réseaux sociaux, peuvent déboucher sur une arrestation. La preuve par ce qui est arrivé à cette étudiante du nom de A. Tine, âgée de 21 ans et qui demeure au quartier << Elevage >> de Keur Mbaye Fall.

En effet, vendredi dernier dans le cadre des patrouilles régulières pour, entre autres, veiller au respect du dispositif de lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, les gendarmes de la Zone Franche Industrielle, conduits par le Major Hansou Kane, ont débarbarqué à Keur Mbaye Fall.

Il était 12 heures lorsque les gendarmes, incitant les passagers des véhicules et les chauffeurs à bien porter le masque, ont été informés par un élément d’infiltration de la présence suspecte de jeunes individus au quartier << Elevage >>, au portail d’un bâtiment en construction. Très vite, les pandores qui ont reçu un renfort d’éléments gradés mis à leur disposition par la hiérarchie, se sont transportés sur les lieux. Ne se doutant de rien, le groupe de jeunes qui avaient disposé des briques pour servir de siège, devisaient tranquillement, chacun tenant dans ses mains une canette de bière.

Et selon les populations, c’est souvent après avoir bien lever le coude que les malfaiteurs, devenus complètement ivres, s’adonnent à une agression en groupe qu’ils appellent << Simol >> dans leur langage codé. Surpris par l’arrivée des gendarmes, les jeunes tentent de s’enfuir, malgré leur état d’ivresse manifeste. Naturellement, ils ne sont pas allés loin. Trois ont été neutralisés, un quatrième qui avait gardé un brin de lucidité, réussit, quant à lui, à escalader le mur avant de se fondre dans la nature.

Pendant que les populations satisfaites applaudissait à tout rompre, A. Tine, perchée sur le balcon de leur maison familiale, qui n’a rien raté de la scène, avait fini de l’immortaliser dans son smartphone. Cela n’a pas échappé à un gendarme qui, comme c’est souvent le cas, s’était mis en retrait pendant l’intervention pour surveiller les arrières. Après avoir minutieusement regardé l’étudiante en train de filmer la scène, le gendarme informe le Major Hansou Kane et ses éléments qui font irruption dans la maison familiale des Tines, se portent au balcon et interpellent l’étudiante. Interrogée, elle reconnaît les faits.

Le smartphone est ainsi saisi et en fouillant la galerie, les gendarmes découvrent une vidéo de l’interpellation des jeunes amateurs de Bacchus. Après lui avoir notifié l’infiltration qu’elle a commise, les gendarmes procèdent à l’arrestation de l’étudiante avant de la conduire dans les locaux de la Gendarmerie de la Zone Franche industrielle en compagnie des trois jeunes interpellés pour ivresse manifeste sur la voie publique. A.Tine sera conduite au Parquet aujourd’hui lundi pour collecte illicite de données à caractère personnel.

vous pourriez aussi aimer
×