Les Bacheliers Non-orientés fâchés contre Cheikh O. Hanne et lancent un appel à Macky

Le collectifs des bacheliers non-orientés, face à la presse lundi, dément les allégations du ministre de l’Enseignement Supérieur, Cheikh Oumar Hanne, affirmant qu’il avait convoqué tous les bacheliers non orientés et que seuls 13 qui avaient répondu présents. Et parmi ce nombre, 7 bacheliers avaient accepté de montrer leurs dossiers Campusen. Mais le collectif s’inscrit en faux contre ces déclarations et compte utiliser toutes les voies et moyens pour réclamer son droit à l’éducation, un droit garanti par la Constitution.

Sortie du ministre de l’Enseignement Supérieur…

Selon le Collectif des bacheliers non orientés, il existe bel et bien des milliers de bacheliers de 2019 et de 2020 non encore orientés jusqu’à présent. Après la sortie du Ministre, le collectif des bacheliers non-orientés a lancé une plateforme de recensement des bacheliers non encore orientés entre le Samedi 06 et le Dimanche 07 Février et en 48H, ils ont enregistré 1 489 bacheliers inscrits.

Déni de la réalité…

“Nous avons ainsi répondu a son défi et prouvé qu’il est dans l’erreur, par ignorance ou par déni de la réalité c’est á lui de le dire maintenant. Mieux, nous avons répondu au défi du ministre en allant à son ministère comme il l’a demandé. Nous étions près d’une soixantaine de bacheliers devant le siège du ministère à Diamniadio de 10H à 18H pour nous voir notifier que Cheikh Omar Hanne était en voyage au lendemain de sa déclaration. En outre, après avoir fait notre rapport sur les 1 489 bacheliers inscrits dans notre plateforme la semaine dernière, nous étions au Ministère le mercredi dernier pour déposer le document”, déclare le collectif des bacheliers non-orientés.

Les directives du Chef de l’Etat…

D’après les bacheliers non-orientés, cela fait maintenant des mois qu’ils demandent à Cheikh Omar Hanne de respecter et d’exécuter les directives du Chef de l’Etat, Macky Sall lors du conseil des
ministres du mercredi 5 août 2020, conseil durant lequel, le Président de la République ordonnait “l’orientation de tous les bacheliers, y compris ceux restants au titre de l’année 2019 et ceux attendus pour la session de 2020”.

Dialogue et discussion…

Pour le collectif des bacheliers non-orientés, il est important de dire à l’opinion Nationale et Internationale que depuis plus d’un an, ils réclament ce qui leur revient exclusivement de droit en privilégiant le dialogue et la concertation dans la responsabilité. “Mais aujourd’hui, force est de constater que nos autorités sont prêtes à sacrifier notre avenir, l’avenir des milliers de jeunes soutiens de familles parce que tout simplement nous ne sommes ni fils du Président de la République ni fils d’un Ministre ou d’une quelconque autorité étatique”, a ajouté le le collectif.

vous pourriez aussi aimer
×