Sanction sur des étudiants de l’Ucad : Leurs camarades demandent la clémence

L’affaire des violences ayant opposé les étudiants du mouvement Defleng et ceux de Kekendo à l’Ucad n’a pas encore connu son épilogue.

En effet après les sanctions prononcées par le Rectorat sur ces « matières grises » épinglées, leurs camarades de fac ne veulent pas l’entendre de cette oreille.

Sur les ondes de la Rfm, Bathie Mbaye, président d’amicale est d’avis qu’ils sont prêts à faire amende honorable et à rédiger une lettre d’excuse auprès du Rectorat.

Selon lui, l’on risque de sacrifier l’avenir de ces étudiants interdits d’inscription pour une durée déterminée.

vous pourriez aussi aimer
×