6854 bacheliers non-orientés : Cheikh O. Hann démenti

Le problème des 6854 nouveaux bacheliers non orientés est loin de son épilogue. Le Collectif sous la houlette de son coordonnateur, Souleymane Diouf, a fait face à la presse pour apporter des précisions sur le dossier de ses diplômés laissés en rade, ce lundi 12 avril 2021 à l’Ucad II.

” Nous avons convoqué ce point de presse pour apporter des précisions sur le problème des bacheliers 2020-2021 non orientés. Après 3 points de presse, nous voici à notre quatrième, rien que pour fustiger et réclamer nos orientations. On ne peut pas comprendre que chaque année, on ait les mêmes difficultés à cause de nos autorités”, fustige le collectif.

Cheikh Oumar Hann ?

C’est le courroux total chez ces bleus de l’Ucad, dont les pairs font cours normalement pendant qu’ils font face à leur destin qui risque d’être sacrifié par le ministre Cheikh Oumar Hann.

” Le ministre Cheikh Oumar Hann a dit que tous les bacheliers non-orientés ont reçu leur orientation. C’est archi faux. Nous avons recensés 6854 bacheliers non-orientés laissés en rade qui n’ont pas encore reçu leur demande d’admission. Et parmi eux, certains n’arrivent meme pas à payer leurs frais de scolarité. Vu le contexte de la pandémie, beaucoup de parents ont perdu leur emploi et sont dans la précarité. Ainsi, l’Etat doit prendre en compte cette situation, augmenter le délai, de 15 à 20 jours. Maintenant s’ils prennent l’engagement d’orienter les uns et laisser les autres, ce sera un sera un scandale. “

Vers une année Blanche ?

Face à la situation qui va de mal en pis, une année blanche est à craindre si rien n’est fait. ” Ce que nous exigeons du ministère de l’Enseignement supérieur, c’est de nous accorder une dérogation. Nous constatons aussi que le ministre Cheikh Oumar Hann est en train de jouer avec le temps. Les nouveaux bacheliers qui ont intégré feront bientôt leur examen. Et si rien n’est fait nous allons presque vers une année blanche. Maintenant nous sommes ouverts pour tout dialogue. Si nous avons cette chance, nous allons le saisir. Pour rappel, le président Macky Sall avait lors de sa sortie du 5 août dernier demandé l’orientation de tous les bacheliers. Un pays sur la voie de l’émergence, alors que ses étudiants n’arrivent pas à étudier correctement, c’est un scandale”, explique, Souleymane Diouf, coordonnateur des nouveaux bacheliers non orientés

vous pourriez aussi aimer
×