“Miss Mathématiques” aux Lycées et Collèges

Dans le cadre de la promotion de l’incitation des filles à aimer et suivre les maths et les sciences, l’inspection de l’éducation et de la formation de Mbour 2 en relation avec l’Inspection d’Académie de Thiès a organisé des concours Miss Mathématiques pour les collégiennes et Miss Sciences pour les lycéennes.

Adama Diallo, le principal du collège d’enseignement moyen de Thiadiaye 2 et président du jury de ces Miss Mathématiques et Miss Sciences de l’Ief Mbour 2 est revenu sur la sélection des meilleures élèves des lycées et collèges dans les disciplines scientifiques. Cette étape sera suivie d’une compétition régionale organisée par l’Inspection d’Académie de Thiès.

A l’en croire, la démarche entre dans les orientations du gouvernement voulant promouvoir l’adhésion des filles aux disciplines scientifiques et de relever leur niveau. Pour Adama Diallo, les projets d’école de bon nombre d’établissements intègrent la promotion de l’enseignement des maths et des sciences.

Selon lui, un constat évident a été fait. Pendant longtemps, les jeunes filles s’intéressaient plus aux matières littéraires dans les lycées et les collèges. Il trouve ainsi louable le renversement de la tendance et de redorer le blason des sciences car les filles actuellement excellent de plus en plus dans les disciplines scientifiques.

Le président du jury a quant à lui, déploré un fait tout de même : «Les meilleures élèves des lycées en classe de seconde dans les disciplines scientifiques et ayant des moyennes comprises entre 16 et 17/20 rechignent encore à prendre part à ces concours de Miss Sciences». Il a lancé un appel aux proviseurs pour y mettre un terme. Mamadou Moustapha Kane, inspecteur de l’éducation et de la formation à l’Ief de Mbour 2, justifie la démarche consistant à l’organisation de ces tests par une culture de l’excellence à l’endroit des filles et surtout dans le domaine scientifique.

A l’en croire, sur le plan pédagogique, l’activité revêt une importance particulière. Il place le renforcement des capacités des lycéennes et des collégiennes dans le but d’avoir des ressources humaines de qualité et ceci dans les domaines scientifiques. Pour lui, un suivi est à faire pour un meilleur encadrement des filles du lycée au collège.

Samba Niébé BA

vous pourriez aussi aimer
×