Tricherie au BFEM : Des élèves de l’école de DIAZ envoyés en prison

L’affaire de fraude lors de l’examen du Bfem, impliquant quatre élèves de « Diaz School », une école privée de Guédiawaye, a été vidée par le tribunal des flagrants délits de Pikine-Guédiawaye. Les potaches, qui recevaient des corrigés par téléphone, ont été condamnés à un mois assorti du sursis.

Pour rappel, les services de l’inspection se sont rendus au centre cité pour s’enquérir de la situation ( DIAZ School) en compagnie d’une délégation de l’IEF et de l’IA. « Sur place, nous avons trouvé le président de jury et le secrétariat. Après avoir vérifié, on a vu que Diaz School a présenté 55 élèves dont 4 absents, 4 élèves placés en garde à vue pour tricherie, 3 qui ont abonné. Nous (partie syndicale) avons vérifié les relevés de notes des enseignants et ceux du secrétariat qui n’ont montré aucune anomalie. Un seul élève des 44 qui ont composé a obtenu une moyenne de 7,52. Par conséquent, aucun élève ne pouvait être admis ni au premier ni au second tour », a indiqué un document parvenu à Emedia.

vous pourriez aussi aimer
×