PASSATION DE MARCHÉS PAR ENTENTE DIRECTE: L’ARMP CORRIGE LE COUD

Le centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) devrait revoir ses plans car l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a cassé les 4 marchés que les équipes de Maguette Sène ont voulu passer par entente directe.
Le conseil restreint qui devait statuer sur la question de la sécurité au sein du campus, afin d’éradiquer la violence, avait préconisé un certain nombre de mesures dont la mise en œuvre nécessite la passation dans les meilleurs délais de certains marchés par entente directe, en allant d’un système de codification des chambres au contrôle des accès, ainsi que le volet sécuritaire en deux marchés que l’Armp recommande de regrouper. En sus, l’Autorité de régulation a cassé les deux premiers marchés et recommande aussi un appel d’offres restreint en procédure d’urgence.

Dans son argumentaire, le Dg du Coud avait exposé que la signature des marchés précités, par entente directe, est nécessaire et vitale en invoquant les conditions de l’urgence impérieuse décrite à l’article 76 du Code des marchés publics.

vous pourriez aussi aimer
×